Zoom sur...

Zoom sur un calendrier de l’avent digital et 100% ardennais

C’est aujourd’hui le 1er décembre, le moment d’ouvrir la première case de votre calendrier de l’avent. Pour l’occasion on vous fait découvrir un calendrier de l’avent assez particulier, complètement digital et qui met à l’honneur les commerçants et artisans ardennais. Une initiative de Marion Guiot, auteure du blog « Chroniques d’une Ardennaise » : Écouter le podcast Le principe : chaque jour du 1er au 25 décembre, Marion publiera sur son blog et ses réseaux sociaux un article qui présentera un commerçant, créateur, entrepreneur ou une grande enseigne des Ardennes. Un article qui s’accompagnera d’un jeu concours où les internautes pourront remporter un cadeau proposé par le commerçant du jour. L’idée étant de faire découvrir des enseignes ardennaises et de donner des idées de cadeaux de Noël à faire près de chez soi dans les Ardennes. Cosmétiques, bières, bijoux ou encore séances photos, au total plus de 1 200€ de cadeaux sont à gagner. C’est déjà la troisième année que Marion monte ce calendrier de l’avent 100% ardennais et digital et il revêt une importance encore plus grande cette année dans le contexte sanitaire actuel qui a mis à mal les commerçants. Pour participer, rendez-vous tous les jours jusqu’au 25 décembre sur la Page Facebook et le compte Instagram de Chroniques d’une Ardennaise. Les sites à mettre en lien : son blog : https://www.chroniquesduneardennaise.com/ https://www.facebook.com/chroniquesduneardennaise/ https://www.instagram.com/chroniquesduneardennaise/?hl=fr

01 décembre 2020

Zoom sur un centre d’Escape Game qui s’apprête à ouvrir à Charleville-Mézières

C’est le premier du genre à Charleville et le deuxième dans les Ardennes. Zoom aujourd’hui sur un centre d’escape game qui s’apprête à ouvrir ses portes, 73 Cours Briand à Charleville : « Illusion Escape Game ». Avec dans un premier temps deux salles de jeu différentes. Ecoutez Sofiane, le gérant : Écouter le podcast Un espace de réalité virtuelle sera également proposé et une troisième salle sera par la suite accessible. Grand fan lui-même des escape game, Sofiane a quitté Reims pour monter ce concept de jeux d’évasion dans ses Ardennes natales. Avec son frère, il a réaménagé un cabinet dentaire de 135m² pour monter son centre d’escape game. Un projet sur lequel il travaille depuis un peu plus d’un an. Et c’est lui qui a conçu tous les mécanismes : Écouter le podcast L’escape game sera accessible dès l’âge de 10 ans, avec des niveaux de difficulté qui pourront être ajustés selon les équipes. Les équipes pourront être composées de 2 à 5 personnes, et pour les tarifs comptez entre 10 et 30€ par personne. Ouverture d’Illusion Escape Game prévue pour le 15 décembre prochain. Plus d’infos sur le site internet d’Illusion Escape Game et sa Page Facebook.

C’est le premier du genre à Charleville et le deuxième dans les Ardennes. Zoom aujourd’hui sur un centre d’escape game qui s’apprête à ouvrir ses portes, 73 Cours Briand à Charleville : « Illusion Escape Game ». Avec dans un premier temps deux salles de jeu différentes. Ecoutez Sofiane, le gérant :

Écouter le podcast

Un espace de réalité virtuelle sera également proposé et une troisième salle sera par la suite accessible. Grand fan lui-même des escape game, Sofiane a quitté Reims pour monter ce concept de jeux d’évasion dans ses Ardennes natales. Avec son frère, il a réaménagé un cabinet dentaire de 135m² pour monter son centre d’escape game. Un projet sur lequel il travaille depuis un peu plus d’un an. Et c’est lui qui a conçu tous les mécanismes :

Écouter le podcast

L’escape game sera accessible dès l’âge de 10 ans, avec des niveaux de difficulté qui pourront être ajustés selon les équipes. Les équipes pourront être composées de 2 à 5 personnes, et pour les tarifs comptez entre 10 et 30€ par personne.

Ouverture d’Illusion Escape Game prévue pour le 15 décembre prochain.

Plus d’infos sur le site internet d’Illusion Escape Game et sa Page Facebook.

17 novembre 2020

Zoom sur le bar carolo Ma Poulperie qui se lance dans la création d’une micro-brasserie

Bientôt une nouvelle brasserie artisanale dans les Ardennes. Zoom aujourd’hui sur les gérants du bar ludique Ma Poulperie de Charleville qui se lancent dans un nouveau projet : créer leurs propres bières. Un projet cher au cœur d’Elodie Costabelli, co-gérante du bar Ma Poulperie. Écouter le podcast Et le projet avance, la micro-brasserie est en cours d’aménagement directement au sous-sol du bar. Les gérants se sont rapprochés d’une brasserie ardennaise en cessation d’activité pour récupérer du matériel. Il va falloir ensuite plusieurs essais pour trouver les bonnes recettes et créer plusieurs bières : Écouter le podcast Objectif : sortir la première bière en mars 2021. Pour ça, les gérants aimeraient créer un réseau d’amateurs de bière pour faire des dégustations et avoir des retours objectifs. Enfin, si vous souhaitez apporter un petit coup de pouce au projet, sachez qu’une cagnotte en ligne a été lancée sur la plateforme Ulule   *L'abus d'alcool est dangereux pour la santé Ecoutez l'interview complète ci-dessous :

Bientôt une nouvelle brasserie artisanale dans les Ardennes. Zoom aujourd’hui sur les gérants du bar ludique Ma Poulperie de Charleville qui se lancent dans un nouveau projet : créer leurs propres bières. Un projet cher au cœur d’Elodie Costabelli, co-gérante du bar Ma Poulperie.

Écouter le podcast

Et le projet avance, la micro-brasserie est en cours d’aménagement directement au sous-sol du bar. Les gérants se sont rapprochés d’une brasserie ardennaise en cessation d’activité pour récupérer du matériel. Il va falloir ensuite plusieurs essais pour trouver les bonnes recettes et créer plusieurs bières :

Écouter le podcast

Objectif : sortir la première bière en mars 2021. Pour ça, les gérants aimeraient créer un réseau d’amateurs de bière pour faire des dégustations et avoir des retours objectifs. Enfin, si vous souhaitez apporter un petit coup de pouce au projet, sachez qu’une cagnotte en ligne a été lancée sur la plateforme Ulule  

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Ecoutez l'interview complète ci-dessous :

10 novembre 2020

Zoom sur Grégory Gillet, fondateur de l'application "Augusteau"

Zoom aujourd’hui sur Grégory Gillet, ergothérapeute à Charleville et fondateur d’Augusteau, une application numérique qui vise à faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap, en les aidant à faire la cuisine avec des recettes étape par étape. L’application est à destination des professionnels de santé qui gèrent les problèmes d’autonomie de ces personnes. Ecoutez les explications de Grégory :  Écouter le podcast Un outil qui n’existait pas avant et dont Grégory a eu l’idée et ressenti le besoin dans sa vie professionnelle :  Écouter le podcast Des recettes simples, décortiquées étape par étape avec des images, du texte et des vidéos pour montrer les gestes. L’application est modulable et configurable selon les besoins de la personne. Incubé depuis deux ans à Rimbaud’Tech à Charleville, Grégory est aujourd’hui en phase de finalisation de son application, qui devrait être commercialisable d’ici le début de l’année prochaine.

Zoom aujourd’hui sur Grégory Gillet, ergothérapeute à Charleville et fondateur d’Augusteau, une application numérique qui vise à faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap, en les aidant à faire la cuisine avec des recettes étape par étape. L’application est à destination des professionnels de santé qui gèrent les problèmes d’autonomie de ces personnes. Ecoutez les explications de Grégory : 

Écouter le podcast

Un outil qui n’existait pas avant et dont Grégory a eu l’idée et ressenti le besoin dans sa vie professionnelle : 

Écouter le podcast

Des recettes simples, décortiquées étape par étape avec des images, du texte et des vidéos pour montrer les gestes. L’application est modulable et configurable selon les besoins de la personne.

Incubé depuis deux ans à Rimbaud’Tech à Charleville, Grégory est aujourd’hui en phase de finalisation de son application, qui devrait être commercialisable d’ici le début de l’année prochaine.

22 septembre 2020