Un trafic d'animaux sauvages démantelé en partie depuis les Ardennes

Un vétérinaire exerçant à Charleville a notamment été interpellé...

3 décembre 2021 à 6h50 par Manon Lo-voï

serval
serval
Crédit: Freepik

Un trafic d’animaux sauvages démantelé en partie depuis les Ardennes.

Les faits sont révélés par le journal Le Parisien et remontent à 2020 où un serval (un chat sauvage africain) avait été découvert dans un appartement ardennais après un signalement des voisins.

Son propriétaire avait été poursuivi et le parquet de Charleville avait décidé d’ouvrir une enquête pour remonter la filière.

Mardi 30 novembre, huit personnes ont été interpellées dans ce cadre, dont cinq propriétaires d’animaux sauvages, deux trafiquants et un vétérinaire exerçant à Charleville.


Titres diffusés

Aucun titre