Courtierencredit.com - Noto (Plus grand)

Premières réponses judiciaires après les violences qui ont éclaté en marge de la manifestation mardi à Charleville

Sur les 16 personnes placées en garde à vue, 4 ont été déférées hier et une a déjà été condamnée...

30 mars 2023 à 6h43 par Manon Lo-voï

tribunal charleville

Violences à Charleville-Mézières.

Mardi 28 mars, 16 personnes dont 3 mineurs ont été placées en garde à vue après les violences qui ont éclaté en marge de la manifestation contre la réforme des retraites à Charleville.

Dés ce mercredi 29 mars, 4 personnes ont été déférées, dont deux majeurs, l’un a écopé de deux mois de prison avec sursis. Le jugement sera rendu le 19 juin pour l'autre.

Deux mineurs ont également été présentés devant le juge des enfants à l'encontre desquels des mesures de contrôle judiciaire ont été requises.

Trois autres personnes dont un mineur sont convoquées prochainement devant leur juridiction respective.

Par ailleurs, quatre procédures impliquant des personnes majeures ont été classées sans suite, faute d'éléments de preuve suffisant permettant de caractériser des infractions et d'engager des poursuites pénales.

Enfin, la garde à vue de cinq autres personnes a été prolongée afin de poursuivre les investigations, précise la procureure de Charleville.


Titres diffusés