Leaderboard_HessAuto_131021

Violences et dégradations en marge du mouvement des gilets jaunes à Charleville

Feux tricolores renversés, poubelles et voitures incendiées... La manifestation des gilets jaunes a dégénéré samedi...

3 décembre 2018 à 5h18 par Manon Lo-Voï

RVM

Scène de chaos à Charleville. Débutée dans le calme, la manifestation des gilets jaunes a dégénéré samedi 1er décembre. Des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre. Du mobilier urbain a été dégradé, des poubelles et voitures ont été incendiées, notamment dans le secteur de la Préfecture mais aussi sur le Cours Briand.

Les Gilets Jaunes se disaient en tout cas toujours déterminés, et leurs revendications n’ont pas changé. Cordula Mullerke avait rencontré ces derniers jours plusieurs manifestants, écoutez l’essentiel de leurs demandes et commentaires :

Écouter le podcast

C’est clair que l’orage a éclaté samedi à Charleville. Voitures, poubelles, et feux tricolores en ont fais les frais. Selon un bilan de la préfecture, six personnes ont été blessées dont quatre policiers.

Des violences et dégradations qu’a condamnées le Maire de Charleville Boris Ravignon. Sur twitter, le Maire n’a pas hésité à qualifier les casseurs de "salopards" qui ont "ravagé le centre ville". "Ils doivent payer" a-t-il déclaré.


Titres diffusés

Aucun titre