Leaderboard_HessAuto_131021

Violences conjugales à Charleville-Mézières

Un homme a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de rester au domicile conjugal à Charleville.

4 avril 2020 à 6h07 par Cordula Mullerke

RVM
Crédit: Cordula Mullerke

Violences conjugales. Les policiers de Charleville ont reçu un appel sur le "17", d’une femme indiquant avoir et violenté par son compagnon et avoir subi des étranglements. L’homme a été interpellé et a partiellement reconnu les faits. Après avoir été présenté à un magistrat en visio conférence, l’homme fait désormais l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire, avec interdiction de rester au domicile conjugal.

Depuis le 16 mars, début du confinement ce ne sont pas moins de 17 affaires de violences conjugales que les services de police et de gendarmerie des Ardennes ont dû traiter, avec un accroissement sensible du nombre de cas d'une semaine à l'autre, nous a indiqué Laurent de Caigny, Procureur de la république à Charleville. Depuis le 16 mars, 12 personnes sont déjà convoquées en justice dont plusieurs avec un contrôle judiciaire leur interdisant le domicile conjugal et d'approcher la victime.

 


Titres diffusés

Aucun titre