Politique

Peste porcine africaine : la construction de la clôture avance dans les Ardennes

28 janvier 2019 à 08h26 Par Manon Lo-Voï
Ralenti par la neige, le chantier devrait être terminé d'ici deux semaines...

Le chantier avance. Pour éviter que la peste porcine africaine – qui a déjà touché plus de 300 sangliers en Belgique – ne se propage en France, le Ministre de l’agriculture a décidé de la construction d’une clôture sur les départements de la Meuse et des Ardennes près de la frontière belge qui délimitera une zone blanche dans laquelle tous les sangliers seront abattus.

La construction de la clôture a débuté depuis une semaine dans les Ardennes. Le Ministre Didier Guillaume s’est d’ailleurs rendu à Margut vendredi 25 janvier pour constater l’avancée des travaux. Et il a rappelé les caractéristiques de l’édifice. Ecoutez le au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Le Ministre de l'Agriculture en visite à Margut

Cette clôture s’étendra sur une trentaine de kilomètres le long de 15 communes ardennaises. Le chantier a pris un peu de retard avec la neige mais le but est que l’ouvrage soit terminé d’ici deux semaines. Julie Brayer Mankor, directrice départementale adjointe des territoires des Ardennes, nous explique où en est le chantier :

Écouter le podcast

Et pour aller plus vite, l’entreprise va mobiliser 25 ouvriers supplémentaires cette semaine. Une fois la clôture terminée, les chasseurs devront abattre tous les sangliers qui se trouvent dans cette zone. Ils recevront l’aide de militaires.

Source : Ministère de l'agriculture et de l'alimentation