Nouvelle journée de mobilisation à Charleville-Mézières.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Charleville-Mézières pour dénoncer la réforme du code du travail et les ordonnances, à l'appel de la CGT et de Solidaire.

21 septembre 2017 à 14h44 par Cordula Mullerke

RVM
Crédit: Manon Lo-Voï

Ils sont descendus dans la rue. Armés de pancartes, marionnettes et drapeaux, plusieurs centaines de personnes ont défilé le 21 septembre à Charleville-Mézières, à l’appel de la CGT et de Solidaires. Leur but : dénoncer la réforme du code du travail et se faire entendre par le gouvernement et notamment le président de la république, qui dans une interview accordée à CNN a déclaré « la démocratie ce n’est pas la rue ». Une remarque qui a beaucoup fait réagir les manifestants, écoutez les au micro de Manon Lo-Voï.

Écouter le podcast

Après un rassemblement au pont des 2 villes à Charleville-Mézières, les manifestants ont effectué un tour par la gare, l’avenue Jean-Jaurès et l’avenue d’Arches avant de rejoindre la préfecture des Ardennes.