Social

"Ne nous oubliez pas" : le cri d'alarme lancé par les aides à domicile dans les Ardennes

01 juillet 2020 à 07h15 Par Manon Lo-Voï
Une centaine de personnes s'était réunie hier devant l'Adapah à Charleville pour demander une reconnaissance de leur travail effectué pendant la crise sanitaire...

Les personnels soignants sont de nouveau descendus dans la rue ce mardi 30 juin partout en France pour réclamer plus de moyens.

A Charleville, le rassemblement s’est tenu devant l’Adapah, afin de mettre en lumière les 600 personnels d’aides à domicile de la structure ardennaise qui sont, eux aussi, restés mobilisés pendant la crise sanitaire auprès des personnes âgées et en situation de handicap et parfois avec peu de matériel de protection.

Ils veulent aujourd’hui être reconnus. Ecoutez Carlos Fernandez, secrétaire général CGT et auxiliaire de vie sociale pour l’Adapah, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Ils demandent une reconnaissance de leur travail effectué au quotidien auprès des personnes vulnérables pendant la crise sanitaire et une revalorisation salariale.

Les aides à domicile ont aujourd’hui obtenu la certitude qu’ils toucheront la prime covid. Reste à savoir combien et quand.

Les syndicats préviennent que si leurs revendications ne sont pas entendues, ils n’hésiteront pas à relancer des appels à mobilisation.