Mouvement de grogne chez les policiers des Ardennes

Le syndicat Unité SGP Police FO appelle les policiers à ne plus prendre d'initiatives à savoir plus de contrôles ni de procès-verbaux...

8 décembre 2020 à 6h49 par Manon Lo-Voï

RVM
Crédit: 123RF/Inna Jacquemin

Ils sont en colère. Suite aux propos que le Président de la République a tenus vendredi 4 décembre lors d’une interview en ligne, au sujet des contrôles de police "au faciès" et de la mise en place d'une plateforme de signalement des discriminations, les policiers des Ardennes (comme leurs collègues ailleurs en France) ont fait part de leur colère, s’estimant une nouvelle fois stigmatisés.

Depuis vendredi, le syndicat Unité SGP Police FO a lancé un mouvement « zéro initiative », appelant les policiers à ne plus faire de contrôles d'identité et à ne plus dresser de contraventions, sauf en cas d'urgence.

Ecoutez les explications de Ludovic Chapoutier, secrétaire départemental Unité SGP Police FO, interrogé par Cordula Mullerke :
Écouter le podcast

A Charleville et à Sedan ainsi que dans toute la zone police que compte le département des Ardennes, les policiers nationaux ne répondront désormais plus qu’à l’urgence.


Titres diffusés

Aucun titre