Politique

Mort de Jacques Chirac : les réactions dans les Ardennes

27 septembre 2019 à 06h06 Par Manon Lo-Voï
Crédit photo : wikipedia.org/David Monniaux

Les personnalités politiques du département ont été nombreuses à réagir hier après l'annonce du décès de l'ancien Président de la République...

Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans. L’ancien président de la république s’est éteint au milieu des siens paisiblement a déclaré son gendre à l’AFP.

Réputé pour son dynamisme et son naturel bon vivant, Jacques Chirac a gouverné la France pendant 12 ans, de 1995 à 2007, il a également été deux fois premier ministre et élu à trois reprises Maire de Paris.

Après l'annonce de son décès, les personnalités politiques ont été nombreuses à réagir. Parmi les réactions, celle de Pierre Cordier, député des Ardennes, qui avait rencontré l’ancien président de la république. La disparition de Jacques Chirac l’attriste, écoutez-le au micro de Cordula Mullerke :
Écouter le podcast

Le député Pierre Cordier se dit très attristé par la disparition d’un homme qu’il a connu au moment de ses débuts en politique et qu’il avait rencontré pour lui demander ce que le président du RPR (à ce moment là) attendait de lui dans le département. "Un homme de rigueur, de simplicité et fidèle à ses valeurs" nous a-t-il déclaré.

Une annonce qui a également peiné Else Joseph, présidente de la Fédération départementale LR des Ardennes. Jacques Chirac lui avait inspiré sa carrière politique. Un homme qu'elle avait rencontré et qui l'avait surpris par sa qualité d'écoute et sa gentillesse. Ecoutez sa réaction au micro de Cordula Mullerke :
Écouter le podcast

"C'est une journée triste pour les Français", indique de son côté Alain Charlot, le secrétaire départemental de la Fédération LR des Ardennes, qui retient un homme proche des Français, amoureux de son pays. Il précise par ailleurs avoir sollicité le maire de Charleville pour ouvrir un registre de condoléances à la mairie et pour mettre les drapeaux en berne.

Boris Ravignon, maire de Charleville, a, lui, salué sur Twitter la mémoire de l’ancien Président,  qui aima "passionnément la France et sut, en plusieurs occasions, faire entendre une voix différente et juste : construction européenne, guerre contre l'Irak, urgence climatique".

Autre réaction sur twitter, Patrick Fostier indique « Pour tous les gaullistes de ma génération, il fut le dirigeant des mouvements qui nous rassemblaient et le leader qui nous conduisit à la victoire.»

Enfin, Jean Rottner, le président de la Région Grand-Est indique s’incliner avec respect devant sa carrière et ses actions et salue sa mémoire. « C'est une page, un pan entier de l'histoire contemporaine de notre pays qui s'achève » écrit-il dans un communiqué.



Publicité