Economie

Magasins pris d'assaut : "il n'y a pas de risque de pénurie" assure le Préfet des Ardennes

17 mars 2020 à 07h11 Par Manon Lo-Voï
Jean-Sébastien Lamontagne s'est exprimé sur notre antenne pour appeler les Ardennais à garder leur calme et leur sang froid, en cette période troublée...

L'épidémie de coronavirus covid-19 continue sa forte progression en France. "Nous sommes en guerre sanitaire" a déclaré ce lundi 16 mars le Président de la République lors d'une allocution télévisée. Il a détaille une nouvelle série de mesures (confinement, fermeture des frontières..).

1 210 cas et 21 décès supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures, portant le total respectivement à 148 décès et 6 633 cas détectés depuis le début de l'épidémie en France, a annoncé ce lundi 16 mars le site officiel Santé publique France.

Dans les Ardennes, la situation n’a pas évoluée depuis plus d’une semaine. "Nous sommes un département plutôt préservé", nous a indiqué  le Préfet des Ardennes, Jean-Sébastien Lamontagne. Pour autant la situation est grave.

Le Préfet a d’ailleurs tenu à passer un message sur notre antenne pour appeler les Ardennais à garder leur sang froid. Ecoutez son intervention :

Écouter le podcast

Il n’y a aucune raison de s’inquiéter d’une éventuelle pénurie, nous a assuré le Préfet, car l’approvisionnement des produits alimentaires se fait normalement. En revanche, les citoyens doivent adopter des comportements normaux, « Il est inutile de se ruer dans les magasins » a-t-il déclaré.

Le Préfet a également souligné la forte mobilisation depuis plusieurs jours dans les Ardennes pour prendre en charge les enfants des professionnels de santé. Depuis ce lundi 16 mars, un système de garde a été mis en place pour les enfants de ces personnels uniquement, dans des écoles, collèges et crèches. 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'interview du Préfet des Ardennes en podcast ici