Faits divers

Les violences physiques en augmentation dans les Ardennes en 2019

24 février 2020 à 06h35 Par Manon Lo-Voï
Le Préfet des Ardennes a présenté vendredi dernier les chiffres de la délinquance dans le département...

Un nombre de violences physiques en augmentation, tout comme le taux d’élucidation. Le préfet des Ardennes a présenté vendredi 21 février dernier les tendances de la délinquance dans le département pour l’année 2019, avec une hausse de 6,5% des violences physiques, notamment ce qui est qualifié de violences intra-familiales.

Ecoutez la réaction de Jean-Sébastien Lamontagne, préfet des Ardennes, au micro de Cordula Mullerke :

Écouter le podcast

La mobilisation est continue également en matière d’affaires de stupéfiants et de cambriolages. Les mouvements sociaux auront aussi marqué l’année écoulée.

Enfin, le volet sécurité routière fait état d’une année 2019 « meurtrière » avec 22 personnes tuées sur les routes des Ardennes, contre 12 en 2018, alors que le nombre d’accidents est en baisse de 25%. Vitesse, alcool et stupéfiants ont été cités comme principaux facteurs aggravants.

Enfin, un chiffre : 38. C’est le nombre d’éthylotest anti-démarrage qui ont été installés depuis le 1er avril 2019, comme alternative à la suspension du permis.