Leaderboard_HessAuto_131021

Les Ardennes se préparent pour la 2ème phase de vaccination

Pour vacciner les plus de 75 ans, deux centres de vaccination supplémentaires ouvriront sur Ardenne Métropole...

15 janvier 2021 à 6h55 par Manon Lo-Voï

RVM

Les Ardennes se préparent à entamer la deuxième phase de la campagne de vaccination, qui concernera dès ce lundi 18 janvier toutes les personnes âgées de 75 ans et plus, soit environ 26 000 personnes dans les Ardennes.

Pour accueillir les volontaires, les cinq centres de vaccination déjà existants à Charleville, Sedan, Fumay, Rethel et Vouziers resteront ouverts et leurs horaires seront élargis. Deux centres de vaccination supplémentaires ouvriront dès mardi 19 janvier à Villers-Semeuse et Vrigne aux Bois. Et des équipes mobiles sont à l’étude pour les personnes ne pouvant pas se déplacer.

Enfin, les prises de rendez-vous sont possibles dès maintenant, soit sur internet sur la plateforme Doctolib ou alors par téléphone au 09.72.76.02.50 (du lundi au vendredi de 8h à 19h).

Lors d’un point presse, le préfet des Ardennes a fait part de sa volonté d’aller aussi vite que possible, tout en rappelant les contraintes qui existent en terme de dotation et de conservation des vaccins, et de disponibilité médicale et infirmière.

La ville de Charleville est aussi dans les starting blocks avant le lancement de cette deuxième phase de vaccination. Dès ce vendredi 15 janvier, les services du centre communal d’action sociale appelleront un à un les milliers de seniors qui figurent dans leurs fichiers pour les informer mais aussi les aider à prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

De leur côté, les services techniques se chargeront de réaliser un fléchage indiquant le plus clairement possible les centres de vaccination.

Enfin, le gouvernement a annoncé ce jeudi 14 janvier que la vaccination serait aussi élargie dès lundi 18 janvier aux personnes présentant une pathologie pouvant les conduire à développer une forme grave de la maladie, et ce peu importe leur âge. Cela concerne quelques 800 000 personnes a indiqué le ministre de la santé.


Titres diffusés

Aucun titre