Leaderboard_HessAuto_131021

Les Ardennes pas confinées : "il ne faut pas se réjouir trop vite" indique le Préfet

La situation épidémique se dégrade depuis quatre semaines dans les Ardennes. Le préfet invite à poursuivre les efforts...

22 mars 2021 à 6h11 par Manon Lo-Voï

RVM

« Il ne faut pas se réjouir trop vite ». Bien que les Ardennes ne fassent pas partie des 16 départements contraints de se reconfiner depuis ce week-end, le préfet des Ardennes appelle à ne pas sauter au plafond pour autant et à maintenir ses efforts, car la situation épidémique est loin d’être idéale dans le département.

Ecoutez Jean-Sébastien Lamontagne, le préfet des Ardennes, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Alors que la situation épidémique continue de se dégrader, les autorités mettent l’accent sur la campagne de vaccination. A ce jour, plus de 25 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin dans les Ardennes, ce qui représente 9,5% de la population. Une campagne de vaccination qui va d’ailleurs connaitre un coup d’accélérateur. Ecoutez Guillaume Mauffré, le délégué territorial de l’ARS dans les Ardennes :

Écouter le podcast

Dès cette semaine, les dotations de vaccins seront en hausse dans les Ardennes. De 3 500 doses de Pfizer hebdomadaires, on passera cette semaine à 4 600 et à 8 000 à compter de début avril. Sans compter les vaccinations par AstraZeneca qui sont autorisées à reprendre depuis vendredi.

Enfin, lors d’une conférence de presse, le préfet des Ardennes a indiqué compter sur la mobilisation de tous les professionnels de santé, que ce soit les pharmaciens dans leur officine, les médecins dans leur cabinet, ou les soignants mobilisés dans les centres de vaccination du département. 


Titres diffusés

Aucun titre