Faits divers

Le Procureur de Charleville promet une réponse ferme pour les infractions aux règles du confinement

26 mars 2020 à 08h17 Par Manon Lo-Voï
"Si la seule manière pour leur faire comprendre est de les envoyer en prison, nous irons jusqu'à cette extrémité" nous a déclaré Laurent de Caigny...

Une fermeté absolue. Pas question de laisser passer des infractions aux règles du confinement. Pour sortir de chez soi, il faut un motif légitime, être muni d’une attestation, dûment et correctement remplie et également faire précisément ce que vous déclarez sur l’honneur : achat de première nécessité, motif de santé ou déplacement professionnel impératif.

Il n’y a pas de passe-droit, écoutez Laurent de Caigny, Procureur de la République de Charleville :

Écouter le podcast

En cas de manquement aux règles de confinement, il faudra s’acquitter d’une amende de 135 euros, plusieurs verbalisations conduiront à la garde à vue et à la présentation en justice. Il s’agit de se protéger et de protéger les autres.

Exemple récent avec ce jeune homme de 18 ans condamné à 105h de travail d'intérêt général après avoir été verbalisé à quatre reprises en l'espace de trois jours à Charleville. 



Publicité