Economie

Le déconfinement s'amorce dans les Ardennes

11 mai 2020 à 06h45 Par Manon Lo-Voï
Ecoles, transports, tests, sorties... Voici ce qu'il faut savoir dans les Ardennes...

C’est le jour J. Le déconfinement progressif s’amorce ce lundi 11 mai en France. Chacun pourra à nouveau circuler librement sans attestation, dans la limite de 100km à vol d’oiseau de son domicile. Il sera toutefois nécessaire d’avoir sur soi un justificatif de domicile. Les déplacements au-delà de 100km ne seront possibles que pour des motifs impérieux et il faudra se munir une nouvelle attestation dérogatoire disponible sur le site du gouvernement.

Mais ce n’est en aucun cas un retour à la vie normale. Et dans les Ardennes, la vigilance sera particulièrement de mise. Ecoutez Jean-Sébastien Lamontagne, le Préfet des Ardennes :

Écouter le podcast

En matière de santé, 326 tests de covid-19 seront possibles chaque jour dans les Ardennes, ce chiffre passera à 752 d’ici 15 jours. Les laboratoires Bio Ard’Aisne, celui de l’hôpital Manchester et le laboratoire vétérinaire départemental seront mobilisés.

Au sujet de la réouverture progressive des écoles, 60% des écoles seront ouvertes dès cette semaine dans les Ardennes. 30% des élèves seront accueillis. Et 80% des enseignants seront présents. Le Préfet incite tous les Maires à rouvrir leurs écoles dans le respect du protocole sanitaire. Pour ceux qui ne le feraient pas, ils doivent néanmoins prévoir le maintien de l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise.

Pour les transports, la SNCF prévoit une reprise de 63% du trafic TER dans les Ardennes à compter de ce lundi 11 mai, mais l’offre a été volontairement limitée pour les transports interrégionaux. Le port du masque sera obligatoire dès l’entrée dans la gare, où les règles de distanciation sociale devront être respectées. Des contrôles y seront effectués.

Les commerces autorisés à rouvrir doivent mettre en place des consignes sanitaires. Le port du masque sera recommandé et les commerçants auront le droit de le rendre obligatoire dans leur boutique. Les marchés sont aussi autorisés à rouvrir, le Préfet a fixé une limite à 20 étals. Pour les plus gros marchés une étude sera faite au cas par cas.

Le couvre-feu instauré à Charleville depuis le début du confinement cessera à compter de ce lundi 11 mai.

Il sera à nouveau possible de fréquenter les voies pédestres et cyclables des berges de canaux et cours d’eau, mais aussi les bois et forêts et les sentiers de randonnés (y compris la voie verte). En revanche les Ardennes étant classées en rouge, les parcs et jardins publics tout comme les plages, lacs et plans d’eau resteront fermés au moins jusqu’au 2 juin. Sauf dérogation préfectorale à la demande des Maires. Aucune demande n’a été à ce jour formulée.

La pêche sera de nouveau autorisée mais uniquement en rivière dans un premier temps, l’accès aux plans d’eau restant encore interdit.

Enfin, dans les Ardennes tous les musées pourront rouvrir à condition de gérer les flux de visiteurs et de ne pas accueillir des groupes de plus de 10 personnes.