Economie

La santé au coeur du Pacte Ardennes 2022

18 mars 2019 à 06h05 Par Manon Lo-Voï
La Ministre de la santé, Agnès Buzyn, avait fait le déplacement vendredi pour signer le Pacte Ardennes et détailler les mesures "santé" qu'il contient...

Du concret pour les Ardennes. Après huit mois de travail qui a mobilisé plus de 700 personnes – acteurs politiques économiques et sociaux du département – le pacte Ardennes 2022 a été signé vendredi 15 mars à Charleville.

Il comprend aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’actions qui ont pour vocation de redynamiser les atouts du département à la fois dans les domaines des transports, de la formation et de l'innovation. Avec également plusieurs mesures dans le domaine de la santé qui étaient nécessaires selon Agnès Buzyn, la Ministre de la Santé, qui était présente dans les Ardennes pour signer ce pacte. Ecoutez-la au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Parmi les mesures "santé" de ce pacte : l'accueil de 40 internes de médecine belge dans des hôpitaux ardennais pour une durée de quatre ans, la création d’une formation pour des infirmiers de pratique avancée ou encore l’aide à l’installation de maisons de santé pluri professionnelles.

Au total 50 millions d’euros  - dont 20 millions de la part de l’état - seront investis pour toutes ces actions. Une belle avancée selon le député Jean-Luc Warsmann, à l’origine de ce Pacte Ardennes. Il s'est exprimé à notre micro :

Écouter le podcast

Autres exemples des fiches actions validées : la transformation de l’IFTS de Charleville en école d’ingénieurs, ou encore l’accélération du développement de Platinium 3D avec l’injection d’une enveloppe de 800 000€ de la part de l’état. Tout en sachant qu'il reste encore de nombreux projets qui tendent à être prochainement validés.

Publicité