Leaderboard_HessAuto_131021

La CAF des Ardennes et le Parquet de Charleville signent une convention de partenariat

Une convention qui renouvelle leur lutte commune contre les fraudes et incivilités...

11 juillet 2017 à 6h43 par Manon Lo-Voï

RVM

Ils luttent ensemble contre les fraudes et les incivilités. La Caisse d’Allocations Familiales des Ardennes et le Parquet de Charleville ont signé la semaine dernière une convention qui renouvelle un partenariat entre leurs deux structures déjà engagé depuis 4 ans. L’objectif étant de prolonger cette collaboration, qui passe notamment au quotidien par de l’échange d’information. Les explications de Laurent De Caigny, le procureur de la république de Charleville, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Un échange d’information qui a déjà permis par le passé de condamner des fraudeurs. De plus, le Procureur a réaffirmé qu’en cas d’incivilités, c’est-à-dire d’outrages ou de menaces envers des agents de la CAF, il n’hésiterait pas à apporter la réponse pénale la plus ferme.

La guerre contre la fraude est incessante pour la CAF. En 2016, le montant des fraudes s’est élevé à 1 200 000€, un chiffre qui a augmenté de 12% en seulement 2 ans. Guillaume Morel, directeur de la CAF des Ardennes nous explique pourquoi, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Lorsqu’une fraude est détectée, la CAF envoie d’abord un courrier d’avertissement, elle contraint ensuite l’allocataire à lui verser des pénalités. Enfin, si elle n’a toujours pas récupéré son dû, elle peut saisir en tout dernier recours la justice.

Mais les dépôts de plainte restent rares. L’année dernière, sur 280 cas de fraude détectés, seuls 10 ont conduit à une action en justice.


Titres diffusés

Aucun titre