Economie

Incertitude et colère chez les cafetiers, restaurateurs et hôteliers des Ardennes

18 novembre 2020 à 06h06 Par Manon Lo-Voï
Le président de l'UMIH 08 s'est exprimé à notre micro...

Alors que l’on s’interroge sur les dates éventuelles de réouverture des commerces, du coté des cafés, restaurants et hôtels des Ardennes, soit quelques 600 établissements pour plus de 200 salariés, la situation est encore plus complexe. Le gouvernement n'envisagerait pas de réouverture avant le mois de janvier 2021.

Chez les cafetiers et restaurateurs, il règne incertitude, colère et inquiétude. Ecoutez François Beguin, président de l’UMIH 08, syndicat des cafetiers, restaurateurs et hôteliers des Ardennes, interrogé par Cordula Mullerke :
Écouter le podcast

Une situation d’autant plus incompréhensible qu’un protocole sanitaire strict avait été mis en place, « pour rien », nous a dit François Béguin, qui souligne que les aides promises par l’état ne seront pas versées immédiatement, alors que les loyers sont toujours à payer.