Economie

Extension de la galerie de Cora : le bras de fer continue avec la Ville de Charleville-Mézières

26 février 2019 à 06h06 Par Manon Lo-Voï
La Ville va déposer un nouveau recours devant le Conseil d'état pour s'opposer au projet qui, selon elle, représenterait une menace pour le centre-ville...

Le bras de fer judiciaire continue entre Cora et la Ville de Charleville-Mézières. La cour administrative d’appel de Nancy a rejeté le recours déposé par la Ville et les vitrines de Charleville et a autorisé l’extension de la galerie marchande de Cora, qui prévoit de tripler sa superficie et doubler le nombre de ses boutiques.

Un projet qui selon la Ville représenterait une menace pour le centre-ville. C’est pourquoi le Maire entend à nouveau contester cette décision en saisissant le Conseil d’état, tout en restant tout de même ouvert à la discussion. Ecoutez Boris Ravignon, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Ce lundi 25 février, en commission départementale d’aménagement commercial, la société immobilière de Cora a proposé un projet légèrement différent avec une extension réduite de 500m² et quatre boutiques en moins. Insuffisant pour la Ville. La commission a d’ailleurs rejeté le projet. Une décision dont pourrait faire appel Cora. La bataille judiciaire est donc loin d’être terminée.

Publicité