Economie

Easy-eat : une mini-entreprise ardennaise qui oeuvre contre le gaspillage alimentaire

15 février 2019 à 06h08 Par Manon Lo-Voï
Crédit photo : 123RF/Andriy Popov

L'idée est de mettre en relation clients et restaurants pour que ces derniers puissent vendre leurs invendus à prix réduits, au lieu de les jeter...

C’est un projet qui entend lutter contre le gaspillage alimentaire. Des élèves en BTS Support assistant managérial au lycée Sévigné de Charleville ont monté un projet de mini-entreprise dans le cadre de leurs études en partenariat avec l’association Entreprendre pour apprendre. Leur entreprise s’appelle « Easy eat » et a pour objectif d’éviter le gaspillage alimentaire en permettant à des restaurants boulangeries ou encore supérettes des Ardennes de vendre leurs invendus de la journée à des prix réduits à des cliens intéressés. 

Elisa Moge, la chef du projet nous en explique le concept, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Le principe est simple : chaque jour les prestataires transmettent à Easy eat leurs invendus de la journée qui les diffuse sur sa page Facebook et les clients se rendent ensuite directement dans le restaurant concerné. Et petit plus, Easy Eat s’engage à reverser une partie des bénéfices de chaque vente à l’association des Restos du cœur.  

Pour l’instant, les étudiants ont signé des contrats avec des restaurants et boulangeries de Charleville, Revin et Balan mais ils leur en faudrait encore beaucoup plus pour que le système puisse vraiment se mettre en place et pour faire face à la demande qui est grande dans les Ardennes.

Un projet d’entreprise qui reste pour l’instant pédagogique mais qu’Elisa compte bien développer et poursuivre une fois ses études terminées.