Deux-roues bruyants : après la prévention place à la répression à Charleville

Les pilotes de ces engins bruyants seront à présent sanctionnés...

25 juin 2018 à 6h41 par Manon Lo-Voï

RVM

Le bruit ça suffit. Après avoir mené une campagne de prévention, la Ville de Charleville-Mézières passe à la répression pour lutter contre le bruit des véhicules motorisés de type booster ou quad qui empoisonnent par endroit la vie des habitants.

Désormais on va sévir. Ecoutez Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières, au micro de Cordula Mullerke :

Écouter le podcast

L’objectif de ces dispositions est de garantir une bien meilleure qualité de vie, notamment aux habitants du centre ville.