Faits divers

Débordements à Charleville : condamnations et garde-à-vue.

03 décembre 2018 à 18h09 Par Cordula Mullerke
15 interpellations après des débordements à Charleville-Mézières. Deux personnes ont été condamnées pour violences et dégradations.

Débordements à Charleville-Mézières. Suite à la manifestation des gilets jaunes de samedi 1er décembre à Charleville et des dégâts et dégradations (notamment des poubelles et véhicules incendiés en plein centre ville), 15 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, pour la plupart majeures et inconnues des services de police. Deux mineurs de seulement 13 ans ont également été entendus.

8 garde-à-vue ont été temporairement levées pour poursuite des investigations. 3 personnes sont convoquées devant le tribunal correctionnel de Charleville en janvier 2019 pour outrages, dégradations et violences à l’encontre des forces de l’ordre.

Un jeune homme de 18 ans a été condamné à 1 an de prison dont 4 mois fermes pour dégradation par incendie, participation à un attroupement armé et violence sur policiers.  Un deuxième homme a écopé d’une peine de 10 mois de prison dont 4 fermes pour violences. Il avait blessé un policier à la main suite à un jet de projectile.