Covid-19 : le système de "contact tracing" de l'assurance maladie évolue face à la hausse des contaminations

Depuis quelques jours, les cas contacts ne sont plus appelés par les brigadiers de la CPAM. Un SMS leur est désormais envoyé...

12 novembre 2020 à 7h06 par Manon Lo-Voï

RVM

Ils sont obligés de s’adapter. L’activité est dense au sein des brigades de la caisse primaire d’assurance maladie des Ardennes, chargées de contacter toutes les personnes testées positives au covid-19 et leurs cas contacts.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens variant ces derniers jours entre 200 et 300 dans les Ardennes, la vingtaine de brigadiers ne peut plus tenir la cadence.

C’est pourquoi le système a évolué, les cas contacts ne sont plus appelés, ils reçoivent désormais un SMS.

Ecoutez Olivier Suzanne, directeur de la CPAM des Ardennes, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Le SMS indique aux cas contacts la démarche à suivre, à savoir s’isoler et se faire tester.

Par ailleurs, pour permettre de soulager les brigadiers qui passent environ 150 appels par jour dans les Ardennes, un site internet a été créé : briserlachaine.org où tous les patients positifs sont invités à renseigner eux-mêmes leurs cas contacts.

Les personnes testées positives au covid-19 passent en priorité et sont, elles, toujours appelées par les brigadiers de la CPAM.

Enfin, selon Olivier Suzanne, on constate depuis le reconfinement une diminution du nombre de cas contacts par personne positive. Signe que le confinement ait respecté, ce qui est de bon augure pour la suite et donne bon espoir quant à un ralentissement éventuel de l’épidémie.


Titres diffusés

Aucun titre