Leaderboard_HessAuto_131021

Covid-19 : le premier centre de vaccination a ouvert ses portes à Charleville

Il accueille les soignants libéraux et sapeurs-pompiers de plus de 50 ans ou fragiles, désirant se faire vacciner...

11 janvier 2021 à 5h37 par Manon Lo-Voï

RVM
Franck, sapeur-pompier professionnel, a fait partie des premiers à se faire vacciner

Une personne vaccinée toutes les cinq minutes. Le centre de vaccination de Charleville-Mézières a ouvert ses portes vendredi 8 janvier au sein du centre hospitalier de Manchester. Sur cette première après-midi, une soixantaine de professionnels de santé libéraux âgés de plus de 50 ans ou vulnérables se sont fait vacciner. Comme Jean, médecin en addictologie au centre hospitalier Bélair. Ecoutez-le au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Adrien, infirmier au centre hospitalier Bélair est également venu se faire vacciner. Il n’a pas 50 ans mais fait partie des personnes vulnérables. Ecoutez son témoignage :

Écouter le podcast

Et puis dans la salle d’attente du centre de vaccination vendredi, il y avait aussi l’adjudant-chef Franck Baudier, sapeur-pompier professionnel et jeune cinquantenaire. Il nous a expliqué les raisons qui l’ont poussé à venir se faire vacciner :

Écouter le podcast

Le centre de vaccination de Charleville pourra accueillir jusqu’à 140 personnes par jour. Il sera ouvert le lundi de 13h à 19h, du mardi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 8h à 12h30. L’établissement invite tous les professionnels, rentrant dans les critères de vaccination, à prendre rendez-vous dès à présent sur une plateforme spécialement mise en place sur internet ou par téléphone au 09.72.76.02.50.

Le centre de vaccination accueille uniquement les professionnels de santé extérieurs au Centre Hospitalier Intercommunal Nord Ardenne. Les soignants du CHINA se feront, eux, vacciner directement via le service de médecine du travail.

Un autre centre de vaccination a ouvert à Vouziers vendredi 8 janvier et trois autres seront opérationnels dès cette semaine à Sedan, Fumay et Rethel.

Un médecin et deux infirmiers sont déployés dans chaque centre de vaccination. Ce n’est qu’une première étape. Les centres de vaccination devraient rester opérationnels pour les autres phases de la campagne de vaccination. 


Titres diffusés

Aucun titre