Leaderboard_HessAuto_131021

Charleville : relance de délégation de service public pour la gestion de l'abattoir

Le bail de l'actuel gérant arrivant à sa fin, la ville recherche à nouveau un opérateur privé pour l'exploitation de l'abattoir...

21 juillet 2017 à 6h08 par Manon Lo-Voï

RVM

L’appel est relancé. La ville de Charleville-Mézières recherche à nouveau un opérateur privé pour la gestion de l’abattoir municipal. La société SOCADA qui gère l’établissement depuis 2011, arrive à la fin de son bail et donc la loi impose de relancer une délégation de service public pour l’exploitation du lieu. Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, nous explique comment fonctionne l’abattoir, au micro de Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Pour vous donner une idée, quelques 1 800 tonnes de viandes sortent chaque année de l’abattoir.

La concurrence est donc de nouveau ouverte. Le maire espère que l’actuel gérant candidatera à nouveau.


Titres diffusés

Aucun titre