2 808 candidats passent le bac dans les Ardennes

Les épreuves débutent ce lundi avec la philosophie. Un premier jour de bac qui sera aussi marqué par un mouvement social des enseignants...

17 juin 2019 à 4h20 par Manon Lo-Voï

RVM

C’est le jour J. Le bac débute ce lundi 17 juin à 8h pour les quelques 13 923 candidats de l’académie de Reims. Dans les Ardennes, 2 808 candidats sont inscrits, soit 2,3% de plus qu’en 2018.

Dans l’Académie le plus jeune candidat à passer le bac a 12 ans et il est Ardennais, le plus âgé habite dans la Marne et a 59 ans. Le top départ du bac sera donné ce lundi à 8 heures avec l’épreuve de philosophie.

Le bac va-t-il d'ailleurs être perturbé ? A l’appel du SNES et d’autres organisations syndicales de l’éducation nationale, les enseignants sont invités à faire grève aujourd’hui, premier jour du Bac pour dénoncer une situation de plus en plus dégradée et exprimer leurs fortes inquiétudes face aux réformes notamment du lycée.

Il s’agit de se faire entendre pour Karine Fuselier secrétaire départementale du SNES des Ardennes, au micro de Cordula Mullerke :
Écouter le podcast
Les syndicats estiment d’ailleurs que le Ministre de l’éducation nationale aurait du ouvrir le dialogue et qu’il porte la responsabilité de ce mouvement.

A Charleville-Mézières, il n'y aura pas de blocage devant les lycées, mais un rassemblement, avec prises de parole et distribution de tracts, est prévu dès 7h devant le lycée Chanzy avant une manifestation qui rejoindra les lycées Sévigné et Bazin. Une audience a également été demandée à la rectrice de l’académie de Reims qui doit d'ailleurs se rendre ce lundi 17 juin à Charleville.