Les Vitrines de Charleville opposées au projet d'un Leclerc à Warcq

19 May 2017
Par Manon Lo-Voï
Fabien Thomas, le président des Vitrines, a adressé une lettre au maire de Charleville...

Le projet d’installation d’un Centre Leclerc à Warcq en discussion. La commission départementale d’aménagement commercial doit l’étudier ce matin en préfecture et les élus locaux doivent émettre un avis. Mais ce projet ne fait pas l’unanimité. Les Vitrines de Charleville redoutent qu’un nouvel hypermarché ait des conséquences néfastes sur la vie du centre ville. Fabien Thomas, le président des Vitrines, s’oppose donc fortement à ce projet. Il nous a expliqué pourquoi, au micro de Manon Lo-voï, écoutez :

Écouter le podcast

L’implantation d’un tel hypermarché permettrait de créer quelques 150 emplois mais pour Fabien Thomas ce serait 150 emplois en moins dans le centre ville. Le président des Vitrines de Charleville a rédigé une lettre au maire Boris Ravignon, pour qu’il émette un avis négatif lors de la commission aujourd’hui. Affaire à suivre donc.

Les Vitrines de Charleville ne sont pas les seules à s’opposer au projet. Les membres ardennais du syndicat Force Ouvrière sont également contre. Le syndicat organise d’ailleurs une manifestation de protestation dès 9h ce matin devant la préfecture des Ardennes, là où doit se réunir la commission.